La vaginoplastie : resserrer un vagin large

La vaginoplastie est une intervention de chirurgie intime qui consiste à restaurer un infundibulum vulvo-vaginal. Il s’agit d’une myorraphie ou resserrement des muscles périnéaux associée à une résection de la muqueuse vaginale.

En gros, il s’agit de resserrer le vagin et de renforcer les muscles du périnée.

Elle est destinée à toutes les femmes qui, après un ou plusieurs accouchements par voie basse souffrent d’une béance vulvo-aginale aboutissant à un vagin trop large.

Cette béance peut retentir sur la sexualité du couple

                    A le Clinique El Menzah, deux gynécologues spécialisés dans le traitement de chirurgie esthétique du vagin réalisent la vaginoplastie avec d’excellents résultats. 

Le vagin large: causes de la béance vaginale

Elle est due à un relâchement des muscles périnéaux dont le plus important est le muscle releveur de l’anus notamment après les accouchements. En effet pour permettre au bébé de sortir, il y a une distension importante des muscles du périnée qui dans certains cas ne retrouvent pas leur tonicité normale. Parfois c’est une épisiotomie mal faite qui est à l’origine de ce trouble.

La conséquence est un vagin trop large qui se contracte moins bien avec une diminution de la sensibilité lors des rapports sexuels aussi bien chez la femme que chez l’homme.

But de la vaginoplastie :

L’opération a pour but de resserrer le vagin de manière à lui donner des dimensions proches de celles antérieures à l’accouchement.

L’objectif final de ce rétrécissement vaginal est évidemment une amélioration de la qualité des rapports sexuels par l’augmentation de la sensibilité lors de la pénétration et ce, pour les deux partenaires.

Dans d’autres cas, le resserrement d’un vagin trop large a pour objectif de prévenir un prolapsus c’est à dire une descente des organes génitaux ou d’empêcher des fuites urinaires..  

Technique chirurgicale de la vaginoplastie:

L’opération se fait en ambulatoire sous anesthésie générale ou sous rachianesthésie. Le meilleur moment pour la réaliser est juste après les règles afin que les suivantes ne gênent pas la cicatrisation. 

Elle consiste en une colpotomie c’est à dire un décollement de la paroi vaginale puis un resserrement des muscles du périnée entrainant automatiquement une réduction du diamètre du vagin. Le deuxième temps opératoire est une colpectomie c’est-à-dire résection de l’excédent de la muqueuse vaginale.

Les sutures de la paroi vaginale sont réalisées à l’aide de fil résorbable.

Parfois un lipofilling ou injection de graisse au niveau de la paroi vaginale lui est associée augmentant ainsi la sensibilité lors des rapports sexuels.

Post opératoire du resserrement vaginal :

La douleur n’est pas très importante.

On a souvent recours au antalgiques, aux anti inflammatoires et aux antiseptiques locaux associés parfois à des crèmes cicatrisantes.

Une toilette intime dvra être réalisée après chaque miction.

La reprise de la sexualité est autorisée après cicatrisation totale soit soit au bout de quatre à six semaines.

Résultat de la vaginoplasty:

Il est généralement satisfaisant et durable dans le temps.

Dès la reprise des rapports sexuels, les deux partenaires constatent une amélioration nette de la sensibilité lors de la pénétration et un meilleur contact entre le vagin et le pénis.

Les rares complications sont le lâchage de sutures, l’infection et l’hématome.

Autres interventions de chirurgie intime :

  • Chez la femme :
  • La labiaplastie est l’opération qui consiste à réduire la taille des petites lèvres du vagin.
  • L‘hyménoplastie. quant à elle a pour objectif de reconstruire l’hymen.
  • Chez l’homme : la pénoplastie vise à agrandir le penis aussi bien au niveau de sa longueur que de son diamètre.
Follow by Email