Lifting du visage ou cervico-facial: Indications

 

Il s’agit de l’intervention de chirurgie esthétique du visage la plus pratiquée à partir de 50 ans.

Commençons par préciser qu’il n’existe pas un seul type de lifting mais plusieurs selon la zone du visage ou du cou la plus abîmée.

Ainsi, nous aborderons les différents types de liftings: malaire, frontal, temporal et cervico-facial dans sa globalité.

Relâchement du visage et du cou

,Avec le temps, tous les visages vieillissent et perdent leur tonicité aussi bien musculaire au niveau de la joue et du cou, que cutanée en rapport avec une perte de l’élasticité de la peau ainsi que du fait d’une mauvaise répartition de la graisse.

Les parties supérieure et centrale du visage vont être le siège d’une fonte graisseuse entraînant une baisse du volume à ces niveaux ainsi qu’une perte du soutien assuré par le tissu adipeux. C’est ce qui donne un nouveau contraste entre de joues creuses et au contraire des dépôts graisseux au niveau des bajoues et du cou.

La partie inférieure du visage et le cou vont, quant à eux, subir une chute des tissus vers le bas expliquant la perte de l’ovale du visage, les plis d’amertume et le relâchement du cou.

Ces différences au niveau du processus du vieillissement du visage expliquent qu’il existe plusieurs techniques de lifting du visage et du cou parfois couplées à une liposculpture de la partie centrale afin de traiter la perte de volume.

– Le lifting malaire visera à traiter les cernes et les poches au niveau des paupières inférieures, remonter les pommettes et effacer les sillons naso-géniens. C’est une intervention qui peut être pratiquée dès la quarantaine.

– Le lifting temporal remonte la paupière supérieure et la queue du sourcil. Il est souvent associé à une blépharoplastie supérieure.

– Le lifting frontal traite l’affaissement du front et des sourcils. En agissant sur le muscle frontal, il permet de faire disparaître définitivement les rides frontales et de la patte d’oie. En réséquant des muscles des paupières, il corrige également les rides de la patte d’oie.

– Le lifting cervico-facial reste l’unique solution quand les dégâts sont importants et généralisés: c’est l’opération phare de  la chirurgie esthétique du visage.

Vous pourrez aussi consulter cet article résumé sur le site de doctissimo.

Lifting visage Tunisie

Lifting du visage et du cou : dans quel cas ?

Nous verrons ici les principaux motifs de consultation.

  • Relâchement de l’ovale du visage
  • Exagération des bajoues
  • Apparition de rides au niveau du cou
  • Creusement des sillons nasogéniens
  • Plis d’amertume
  • Rides horizontales du cou et cordes verticales

Lifting visage Tunisie

Il faut préciser que certaines imperfections ne sont pas corrigées par le lifting telles que les rides du front et de la patte d’oie ansi que les ridules au dessus des lèvres supérieures. Les sillons nasogéniens ne le sont que partiellement. Nous verrons, un peu plus loin,.comment les traiter durant la même intervention. 

Lifting du visage en Tunisie

En quoi consiste le lifting du visage ?

En  chirurgie esthétique, le terme  lifting désigne l’ensemble des interventions destinées à remonter une région intéressant le visage et le cou.

Le vieillissement provoque un relâchement des tissus et une perte d’élasticité de la peau en rapport avec une diminution de l’élastine et du collagène ce qui provoque les affaissements appelés bajoues qui cassent l’ovale du visage.

Le  lifting du visage désigne l’intervention chirurgicale  portant sur le visage et le cou. L’objectif étant d’obtenir une expression du visage plus jeune et naturelle.

Consultation pour un lifting cervico-facial

Elle permet au patient de décrire les imperfections qui le dérange et au chirurgien d’examiner le visage et le cou dans leur globalité afin de déterminer le geste à effectuer. En cas de relâchement cutané modéré touchant l’ovale du visage et les joues, un mini lifting pourra être proposé. Il peut être pratiqué dès la quarantaine et permet de donner une fraicheur naturelle au visage au prix d’un geste chirurgical relativement modéré.

Si les degâts sont plus importants avec un affaissement de la peau du visage et du cou, l’indication sera alors le lifting cervico facial. Le praticien vérifiera également s’il faudra faire des gestes associés : une blépharoplastie, une injection d‘acide hyaluronique ou de graisse ou encore de botox.

Un bilan biologique sera prescrit et des prises de photos seront effectuées.

Lifting frontal

Il garde son indication malgré q’ il a été détrôné par la toxine Botulique pour le traitement des rides du tiers supérieure de la face.

L’intervention vise à corriger les disgrâces présentes du front, qu’elles soient héréditaires ou dues à l’âge. Peut etre réaliser :

· par voie chirurgicale classique avec 2 types de cicatrices : Soit dans les cheveux (cicatrice intracapillaire) mais au prix d’un recul de la ligne chevelue, chez les personnes avec un front court. Soit au ras de la ligne chevelue (cicatrice précapillaire) mais avec le risque d’une certaine visibilité cicatricielle chez les personnes avec un long front

· par voie endoscopique en ne réalisant que quelques petites incisions d’environ 1 cm dissimulées dans le cuir chevelu.

Le principe est de décoller l’ensemble de la région, d’affaiblir les muscles responsables des rides, puis de repositionner les tissus et les maintenir en bonne place par des fixations profondes.

Un lifting frontal peut être réalisé isolément ou être associé, si nécessaire, à de nombreux gestes complémentaires au niveau de la face, tels que : blépharoplastie (chirurgie esthétique des paupières), canthopexie (élévation du coin des yeux), lifting cervico-facial (lifting du visage et du cou), laserbrasion, peeling, injection de toxine botulique, etc…

Le principe est de décoller l’ensemble de la région, d’affaiblir les muscles responsables des rides, puis de repositionner les tissus et les maintenir en bonne place par des fixations profondes.

Un délai de 3 à 6 mois est nécessaire pour apprécier le résultat définitif. C’est le temps nécessaire pour que la totalité de l’oedème se soit résorbé et que les tissus aient retrouvé toute leur souplesse.

Le plus souvent, l’intervention aura permis d’obtenir un embellissement et un effet de rajeunissement appréciable de la partie supérieure du visage, avec une suppression de l’affaissement du front, une ascension des sourcils, une remise en tension des paupières supérieures, un déplissement des rides de la patte d’oie, et une atténuation nette des rides frontales et intersourcilières.

Lifting temporal

Lifting temporal

Le lifting temporal permet d’améliorer les stigmates du vieillissement de la région de la tempe. Cette région se situe entre les régions frontale et cervico-faciale qui peuvent bénéficier aussi d’un lifting.

Cette intervention permet de traiter l’affaissement de la partie latérale du sourcil, de déplisser la patte d’oie et de mettre légèrement en tension la peau de la partie externe des paupières. Elle n’a pas pour but de modifier les traits mais de replacer les structures anatomiques, en particulier la queue du sourcil dans la position qui était la sienne quelques années auparavant.

Le lifting temporal est effectué au moyen d’une cicatrice siègeant :

· Soit dans les cheveux (cicatrice intracapillaire) mais au prix d’un recul de la ligne chevelue,

· Soit au ras de la ligne chevelue (cicatrice précapillaire) mais avec le risque d’une certaine visibilité cicatricielle.

En cas de cicatrice dans les cheveux, la peau temporale est ascensionnée en exerçant une traction sur les plans profonds. Le geste est ainsi plus efficace et évite toute traction sur le cuir chevelu limitant le risque d’alopécie (perte de cheveux) et un important recul de la ligne d’implantation capillaire.

En cas de cicatrice précapillaire, choisie car la ligne chevelue est déjà assez reculée et /ou la quantité de peau à retirer importante, le décollement est sous-cutané. Seule la peau glabre (sans cheveux) est retirée et la ligne chevelue légèrement avancée.

Le lifting temporal permet de rétablir une distance entre les cils et la queue du sourcil plus harmonieuse

Cette technique, peut être associée à une chirurgie des paupières, mais aussi à un autre geste de chirurgie esthétique (lifting frontal ou cervico-facial, lipostructure).

Chaque chirurgien adopte une technique qui lui est propre et qu’il adapte à chaque cas pour obtenir les meilleurs résultats.

Des injections de toxine botulique espacées et régulières dans les fibres orbitaires du muscle orbiculaire permettent de maintenir plus longtemps le résultat en diminuant l’effet abaisseur de ce muscle sur la queue du sourcil. Par contre, le processus de vieillissement de la peau continue et l’entretien de cette dernière par des procédés médicaux et cosmétiques est tout à fait conseillé.

Lifting malaire ou centrofacial

Le lifting centrofacial agit sur les paupières inférieures, le creux des cernes et la pommette

Ce lifting est discuté pour corriger, certaines des disgrâces liées au vieillissement au niveau de la région des pommettes. par une traction verticale vers le haut des pommettes

Cette intervention peut être associée à un autre geste de chirurgie esthétique faciale : lipostructure du visage, lifting du cou et aussi être complétée par des thérapeutiques médico-chirurgicales (dermabrasion, laser, peeling, injection de toxine botulique, injection de produit de comblement type acide hyaluronique).

Ce lifting ne vise pas à modifier les traits mais à replacer les structures anatomiques dans une position plus jeune. Chaque chirurgien adopte une technique qui lui est propre et qu’il adapte à chaque cas pour obtenir les meilleurs résultats.

Deux incisions sont habituellement nécessaires à la réalisation du geste chirurgical. Une première incision est située au niveau de la paupière inférieure, juste sous les cils et se prolonge dans la patte d’oie, afin de rester discrète. Une deuxième incision est dissimulée dans la partie chevelue de la région de la tempe. Ces deux incisions réalisées, de chaque côté, permettent au chirurgien de procéder à un décollement du plan profond sous-périosté (au contact de l’os).

Intervention pour un lifting cervico-facial

Elle se déroule sous anesthésie générale et dure 2 heures environ.
Les incisions sont se font dans des zones cachées : la patte des cheveux et derrière les oreilles.

Elle consiste à renforcer la tonicité des muscles, à retendre la peau puis à enlever celle qui reste en excès. La fermeture des incisions se fait par du fil résorbable.

Le chirurgien pourra effectuer, durant le même temps opératoire, des gestes associés dans le but de préserver l’harmonie du visage. Il pourra s’agir, par exemple, d’une chirurgie esthétique des paupières ou blepharoplastie. Les sillons nasogéniens seront comblés par une injection de graisse ou d’acide hyaluronique. Les rides du front et de la patte d’oie relèvent quant à elles du botox. Le but étant d’obtenir un rajeunissement total du visage et du cou.

Un pansement moyennement compressif sera mis en place en fin d’intervention.

Suites opératoires d’un lifting

L’intervention est peu douloureuse notamment après l’ablation du pansement dès le lendemain.

Dans les jours qui suivent l’opération, apparition de gonflement et de bleus au niveau du visage et du cou. Les ecchymoses et l’œdème disparaissent au bout d’une dizaine jour et la patiente pourra être présentable au bout d’une semaine avec un maquillage. Une diminution de la sensibilité de la peau est possible pendant quelques semaines.

A quoi s’attendre après un lifting du visage ?

L’objectif du lifting cervico facial est de rafraîchir le visage sans pour autant paralyser ou figer ses expressions.

Le but de cette chirurgie est d’enlever l’excédent cutané et de remettre en tension les muscles ce qui permet un rajeunissement du visage tout en gardant un aspect naturel.

Autres interventions portant sur le visage:

. La rhinoplastie qui consiste à corriger les imperfections du nez

. L’otoplastie ou chirurgie esthétique des oreilles

. La chirurgie du menton ou génioplastie