Chirurgie esthetique en Tunisie                                                                            

        

1 1, Rue Apollo XI Cité Mahrajène
      Tunis  1082, Tunisie

   

1, Rue Apollo XI Cité

Mahrajène Tunis 1082, Tunisie

 

Chirurgie bariatrique de l'obésité en Tunisie

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Operation pour maigrir réalisée depuis plus de 15 ans dont les résultats tardifs commencent à être connus. Il s’agit de l’intervention de chirurgie de l'obésité morbide la plus pratiquée depuis quelques années.

Elle consiste à réaliser une gastroplastie verticale calibrée avec résection gastrique. Ainsi on ne conserve que la partie verticale de l’estomac créant un petit réservoir tubulaire vertical sans interrompre le circuit alimentaire et sans anneau à surveiller ou à serrer.

Mode d'action de la sleeve gastrique

La résection de l’estomac entraine :

  • Une réduction du volume ainsi que du calibre de l’estomac qui réduit sa capacité à recevoir les aliments dont le passage est d’abord ralenti puis se trouvent évacués rapidement dans l’intestin grêle. Il n’existe ainsi aucune modification de la digestion des aliments mais une diminution des quantités de nourriture et donc de l’apport quotidien de calories.
  • Une diminution du taux de Grelin (hormone de la faim) ce qui diminue l’appétit et permet de retrouver une sensation de satiété.

Indications de la sleeve

Une chirurgie de l’obésité ne peut être envisagée que chez des patients qui réunissent des conditions précises.

Calculer votre IMC (indice de masse corporelle) ►►► IMC = BMI = Poids / Taille²

  •  BMI ≥40 ou ≥ 35 avec comorbidité susceptible d’être améliorée après la chirurgie: Diabète type 2, Hypertension artérielle,, Syndrome d’apnée du sommeil, Complications articulaires sévères, Syndrome métabolique.
  • De 2ème intention après échec d’un traitement médical, nutritionnel, diététique et psychothérapique bien conduit pendant 6 à 12 mois.
  • En l’absence de perte de poids suffisante ou en l’absence de maintien de la perte de poids : Régimes documentés et encadrés par un spécialiste (Nutritionniste, Diététicien, Endocrinologue…).

De toute les façons cette chirurgie ne peut se concevoir que chez des patients bien informés au préalable avec un risque opératoire acceptable et ayant bénéficié d’une prise en charge préopératoire multidisciplinaire tout en ayant compris et accepté la nécessité d’un suivi médical à long terme.

Préparation à la chirurgie de l'obésité

Deux consultations avec votre chirurgie pour expliquer les bénéfices ainsi que les risques de cette intervention, puis synthétiser tous les résultats de votre bilan.

Consultation avec un Nutritionniste, Diététicien.

Un prélèvement de sang pour un bilan biologique.

Une Echographie abdominale avec éventuellement une Fibroscopie digestive haute.

Une consultation de Cardiologie, Electrocardiogramme, Echographie cardiaque, Echodoppler des membres inférieurs.

Consultation avec un Psychiatre ou Psychologue pour évaluer les éventuels troubles du comportement alimentaire, votre motivation, votre capacité d’adaptation et pour vous préparer aux changements de la perception de l’image corporelle du à une perte de poids importante.

D’autres consultations peuvent être nécessaires : Pneumologie, Endocrinologie, Orthopédie.

Operation Sleeve: Technique chirurgicale

L’intervention se déroule sous anesthésie générale par voie coelioscopique (5 petites incisions abdominales). Il s’agit d’une intervention complexe qui est toutefois bien codifiée et dont la durée est de 1 à 2 heures.

La Sleeve consiste à retirer les ¾ de l’estomac (grande courbure et grosse tubérosité gastrique), un tube introduit par la bouche pendant l’intervention par l’anesthésiste va permettre de calibrer la taille du nouvel estomac, qui sera coupé le long de la sonde par des pinces mécaniques à auto-sutures posant ainsi une triple ligne d’agrafes sur la tranche gastrique. Un drainage abdominal aspiratif par drain de redon est laissé en place et sera enlevé au 2ème jour post opératoire.

Période post-opératoire:

Vous serez gardé à la salle de réveil pendant quelques heures puis transférer à votre chambre

Prescription d’antalgiques par voie veineuse et d’anticoagulants

Un kinésithérapeute vous assistera pour une mobilisation passive puis pour la 1ère levée

Au 1er jour Post-opératoire vous pourriez boire de l’eau en petites quantités après accord du chirurgien puis un régime liquide à partir du 2ème jour Post-op.

L’hospitalisation sera de 2 à 3 jours

Après la sortie

Une ordonnance médicale de différents médicaments nécessaires après l’intervention, anticoagulants et antalgiques notamment.

Soins des cicatrices : Habituellement fermées avec un fil résorbable, les pansements doivent être changés tous les 2 à 3 jours (des pansements étanches vous permettent de se doucher). Appliquer dès la 2ème semaine des pommades aux silicones pour un meilleur résultat esthétique des cicatrices.

Un programme de reprise progressive de l’alimentation sera mis en route.

Un arrêt de travail de 2 à 3 semaines selon la pénibilité de votre activité professionnelle sera prescrit.

Sleeve avant apres: alimentation

Le premier mois va vous permettre de vous habituer à votre nouvel estomac. Mangez et buvez toujours très lentement car il ne faut pas forcer le petit estomac qui et entrain de cicatriser ce qui pourrait compromettre son efficacité dans les mois suivants.

Le régime sera exclusivement liquide pendant quelques jours puis introduction progressive d’une alimentation plus consistante (soupe, compote, produits laitiers à pâte molle…). Les jours suivants introduction d’une alimentation variée mais de manière adaptée à votre mini estomac en mastiquant bien la nourriture (mixer la viande pendant 1 mois au moins).

Fractionner vos prises alimentaires en 3 repas et 2 collations.

Mastiquer longuement, déglutissez-en plusieurs fois.

Ne mangez que de petits morceaux.

A l’apparition d’une sensation de satiété, cessez impérativement de manger.

Si vous vomissez c’est que vous avez : trop mangé, mangé trop vite, mangé de gros morceaux, n’avez pas assez mâché, avalé trop vite et rapidement
Les boissons doivent être prises à distance des repas en petite quantité mais régulièrement au cours de la journée.

Afin d’éviter le Dumping Syndrome (malaise, sueurs, nausées, troubles digestifs…), les repas doivent être pris lentement et ne pas être trop gras ou sucrés.

Activité physique régulière.

Faite vous suivre régulièrement par votre médecin.

Avantages / inconvénients

La dénutrition et les carences vitaminiques sont rares car le circuit intestinal est conservé.

Le risque opératoire est faible avec peu de complications tardives d’où une surveillance moins astreignante qu’en cas de By-pass Gastrique.

Une amélioration très importante du syndrome métabolique, un contrôle du diabète et de la tension artérielle seront notés avec souvent une réduction des traitements.

Perte de poids de 4 kg/mois pendant les 06 premiers mois puis de 2 à 4 Kg/mois en fonction de l’IMC préopératoire, ainsi la perte de poids à 10 ans correspond à environ 65 à 70% de l’excès de poids ce qui lui confère un résultat intermédiaire entre la Gastroplastie et le By-pass Gastrique.

La Sleeve n’est pas réversible cependant le tube va se dilater progressivement et n’aura plus d’efficacité au bout de 7 à 8 ans. Une modification des habitudes alimentaires ainsi qu’un suivi régulier par une équipe pluridisciplinaire est obligatoire.

Complications de la sleeve gastrectomie

Il faut évaluer le risque opératoire par rapport au bénéfice escompté.
Le risque est lié au terrain (antécédents, comorbidité…) et à la procédure.

Les complications sont rares mais parfois sérieuses :

  • Complications chirurgicales : Perforation, hémorragie, fistules pouvant être graves engageant le pronostic vital, nécessiter un ré intervention ainsi qu’une hospitalisation prolongée.
  • Risque thromboembolique (Phlébites, Embolies pulmonaires) : Prévenu par la prescription d’anticoagulants à faibles oses et le port de bas de contention.
  • Infection de paroi
  • Sténose du tube gastrique révélée par des vomissements qui peut nécessiter une dilatation par voie endoscopique.
  • Carences nutritionnelles : rares, prévenues par un suivi diététique, une alimentation variée et la prescription de vitamines appropriées pendant quelque mois.

Echec de la sleeve gastrectomie

Rarement ECHEC COMPLET avec une perte de poids minime < 20 kg ►►► Patients ingérant des aliments liquides sucrés en quantité importante ou bien en cas de grignotage compulsif toute la journée ▬ Ces troubles du comportement ne sont pas toujours détectables pendant le bilan préopératoire ↔ Ces personnes n’auraient pas dû être opérées → Thérapie comportementale, programme de rééducation alimentaire pendant plusieurs mois.

ECHEC RELATIF : Perte de poids < 50 % de l’excès de poids ►►► Patient mécontent de son intervention responsable d’une diminution du confort alimentaire avec des règles astreignantes. En général, il ne modifie son comportement alimentaire, ne reprend pas une activité physique régulière et ne se soumet pas à un suivi médical.

Ces échecs soulignent l’importance du bilan avant l’intervention et la bonne connaissance par le patient des contraintes alimentaires et des résultats escomptés.

Conclusion

La Sleeve gastrectomie est une intervention efficace en cas de bonne indication et moyennant un bilan préopératoire exhaustif avec une équipe médicale pluri disciplinaire.

Soulignons enfin qu’une chirurgie bariatrique n’est pas une chirurgie esthétique et qu’une modification à vie des habitudes alimentaires associée à un suivi nutritionnel, comportemental et la reprise de l’activité physique sont les seuls garants de l’efficacité de l’absence de reprise de poids dans le futur.